Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
L'oiseau bleu

Articles avec #le temps des souvenirs

Les souvenirs

15 Mars 2014, 00:00am

Publié par christian rabussier

 

 

Les souvenirs

 

 

Ils en ont plein la tête

Des souvenirs leur permettant

De rire ou pleurer

De cette jeunesse si vite écoulée.

 

De leur naissance à la guerre qu'ils ont vécu 

 Arrachant leurs parents, grands-parents

Sans les avoir tellement connu.

 

Pourtant, ils sont toujours là

À les hanter, les rendre prisonniers

Prêts à ressurgir dès que l'occasion se présente.

Toutefois, ils aimeraient avancer

Empêchant ces maudits souvenirs

Toujours prêts à les hanter

Dès qu'ils commencent à sommeiller.

 

écrit par Sophie Rabussier

Tous droits réservés

2010

 

 

Voir les commentaires

Donnons leur envie

16 Septembre 2013, 00:00am

Publié par christian rabussier

Donnons leur envie

 

Donnons-leur envie de voir le jour

Le courage d’affronter leurs maladies

Donnons-leur envie de se lever le matin

De découvrir ce qui les attendait.

Pourtant une chose les rongeait

Une certaine pudeur paraissait les retenir.

Et tardait à dévoiler leurs malheurs.

 

Donnons-leur envie d’ouvrir leurs cœurs.

De laisser s’échapper la frayeur

Qui les rongeait à toutes heures.

 

Donnons-leur envie

De penser qu’un jour tout ira bien

Ils laisseront échapper leur chagrin

Et pourront savourer leur destin.

 

Donnons-leur envie

D’affronter désespoirs et ennuis

Afin de laisser de ces visages apeurés

S’échapper un sourire gai et joyeux.

Qui les rendrait heureux.

 

Donnons-leur envie de rire, se réjouir

Le désir d’applaudir

Au lieu d’un gros soupir

Rempli de tristesse et désespoir

Qui veut dire au revoir.

12.04.10

 

écrit par Sophie rabussier

Tous droits réservés 

2010

 

 

 écris par Sophie Rabussier

Tous droits réservés

2010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

L’accordéon au rendez-vous

17 Juin 2013, 00:00am

Publié par christian rabussier

 

L’accordéon au rendez-vous

 

 

 

Leurs pieds les démangent, et  le silence les dérange

Ils chantent le refrain des chansons tant aimées

En repensant toutefois, à ce qu’ils ont été

Leur jeunesse perdue, 

Aux beaux instants vécus

Et oubliant les guerres qui les faisaient pleurer.

 

 

Ils pensaient à danser, et puis à fredonner

Tous ces couplets chantés,

Si bien  joués par   l’accordéon déchainé.

Les pieds en pistes, et les corps endiablés

Tous les bobos sont oubliés.

 

Extrait de mon recueil « le temps des souvenirs »

 

Ecrit par Sophie rabussier

Le 16.01.13

Tous droits réservés

2013

 


Voir les commentaires