Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La vieille Dame

LA VIEILLE DAME

 

 

Tremblante comme une feuille,

Elle appelait son Dieu,

Pour l’emmener vers les cieux,

Elle était si lasse,

Fatiguée de se battre.

Elle

Qui avait connu deux guerres.

Elle voulait rejoindre son homme,

Qui l’attend depuis vingt ans.

 

Elle attendait doucement sa délivrance.

Elle me disait,

« Je suis trop vieille, je ne sert à rien »

« Que Dieu ai mon âme »

 

Pourtant,

J’étais là à côté d’elle,

Tout en essayant de la retenir,

Elle qui voulait partir sans revenir.

Je lui disais,

« Non ne pars pas j’ai besoin de toi »

« Que ferais-je si tu t’en vas »

 

Pourtant,

J’étais là, à l’écouter,

Elle me parlait de son passé,

Elle me racontait sa vie.

 

Mais un nuit, elle est partie,

Son corps inerte sur son lit,

Me sembla serein,

Un léger sourire sur son visage.

 

Elle attendait la mort.

Comme on attend une amie.

 

 

 

 

30-05-07

 

écrit par Christian Rabussier

Tous droits réservés

2010

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article