Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Amitié : amour : La femme du piano bar

La femme du piano bar


Elle arriva dans ce bar

Se dandine, me fixa le regard

Doucement posa son pétard

S’avachi, les seins sur le comptoir

Et demanda à boire.

Le barman d’un œil ringard

La regarda d’un air bizarre.

Assis à côté d’elle, je sentais sa tristesse,

Sortir de ces yeux,

Elle noyait sa détresse, au curaço bleu

Personne ne connaissait son histoire,

Sinon des rumeurs en son égard.

Je voulais la réconforter, mais elle m’a laissé choir

Tandis que le piano chantait un air de Mozart

Elle sorti les yeux larmoyants, alluma son cigare.

Et jeta sa fumée, seule dans son désespoir.
Je voulais la réconforter, mais me proposait son plumard,
Je lui refusais et me traita de connard.
je lui répondais raconte moi ton histoire.
Elle se mit à pleurer, n'ayant  que l'amour d'un soir,
des hommes de passage, se sentie abandonnée.

Je voulais lui dire que je lui donnait mon amitié,
Mais aprés m'avoir souris, elle l'avait deviné.
La femme du piano bar s'en est allé.

écrit par Christian Rabussier
tous droits réservés
2010

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clovis simard 01/12/2011 15:57


Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com),No-3, THÉORÈME DE L'AMITIÉ.- Une infinie tendresse.

Tony Yves 29/01/2010 16:19


Il y a parfois des recontres d'un soir qui nous laissent un gout d'inachevé
j'aime beaucoup ce ton un peu grivois qui sied a merveille à ce poème


evy 29/01/2010 13:01


quel tenue elle a ...c'est l'aventure