Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'oiseau bleu

alexandrin suite et fin (ou presque)

24 Mai 2012, 22:15pm

Publié par christian rabussier

lA COUPOLE DES ANGES

 

 

Le rideau se lève, avenir incertain

L’aurore arrive enfin donnant  couleur miel

L’ombre éclipsée évaporée au soleil artificiel

Attend tout tes acteurs, comédiens ces gamins.

 

Mais après dure année acharnée travaillée

Répétant tous tes pas, gestes synchronisés

Tes artistes sont prêts, tes danseurs maquillés

Les spectateurs assis, la salle est comblée.

 

La ballerine est nue, porte des plumes d’ange

Son pas endiablé ranime tous les yeux

Fait oublier le doute, espoir tu es aux cieux.

Le paradis est là, la coupole en louange.

 

Mon cœur rayonne, attise enfin son aile,

Retiens-moi cet instant, ce moment de bonheur.

Ce rêve azur doré,  donnant  de la chaleur

Ce monde où je me perds, mon âme y vit est frêle.

 

Ton chanteur a caché une larme entre un sourire

Entonnant un bel air, commença à chanter.

Mais l’artisan du plaisir se mit à plaisanter

Son humour provoqua la foule en délire.

 

Je grave en moi ce présent, ce rêve est en trésor

Illumine enfin ma vie, elle est si sombre.

Si fragile est mon cœur, le noir encor l’encombre.

Si précieuse est la vie elle est alors en or.

 

Christian Rabussier

Tous droits réservés

mai 2012

 

Voici donc mon poéme en alexandrin. Est-il parfait ? j'en doute mais j'ai fait mon possible.


Commenter cet article