Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'oiseau bleu

Alexandrin : (suite)

16 Mai 2012, 13:46pm

Publié par christian rabussier

Aujourd'hui nous allons travailler ensemble sur un poème réalisé en alexandrin :

 

1 ere étape : écrire sur papier le texte

 

Cabaret, ton chanteur, est triste abandonné

A échappé une larme dans son sourire

Son public retrouvé, il peut enfin  rire

 

O cabaret, je t’en prie fait moi rêver

Je ne suis qu’un enfant de l’ombre

Ne me laisse pas mon rêve s’envoler

Dans ma vie il fait si sombre

 

O cabaret apporte moi la lumière

Papillon de nuit sous les feux des projecteurs

 

Ivres dansant comme des insectes éphémères

Les rois du music-hall se donnent à corps perdus

Enflamment  la piste, la magie prospère

Une étincelle brille dans les yeux des inconnus.

 

Pendant une année, ils se sont tous préparés

Répétant chaque pas, ces gestes synchronisés.

Tes artistes se maquillent, la salle est pleine

Tandis que tu prépares  tes habits de scène

 

Le rideau se lève, le spectacle peut commencer

Les danseuses a demi-nues, portes les plumes des anges

Le paradis est là, la coupole le protège

 

 

2 eme étape : mettre les vers en 12 pieds

 

attention aussi aux règles.

-pas de répétitions

-césure au 6 eme pieds

- à tout moment le e muet est toujours suivi d'une voyelle le es ou ent sont interdits

-le dernier pied finissant par e ne compte pas.

-choisir des rimes riches

 

aprés dures années acharnées travaillées

 répétant chaques pas, gestes inchroniés

 tes artistes sont prêts, danseurs maquillés

le public s'installe dans la salle comblée.

>  

 Les danseuses nues portent les plumes d'ange

 leur habits endiablés, raniment tous les yeux

 le paradis est là, la coupole en louange

 oublie le doute, l'espoir est aux cieux.

>  

 Cabaret ton chanteur, triste abandonné

 vu couler la larme entre son sourire

lueur te recouvre, ton corps illuminé

 son public l'acclame, il retrouve son rire.

 

 Cabaret je t'en prie, fait moi encor rêver

 attise ma vie, sort moi de la pénombre

 surtout ne laisse pas mon rêve s"envoler

 dans mon coeur d'argile, demeure si sombre.

 

 

3eme étape : correction et respect des règles

 

 

 

après dures années, acharnées, travaillées

répétant chaque pas, gestes synchronisés

tes artistes sont préts, tes danseurs maquillés

et le public s'installe dans la salle comblée

 

si les danseuses nues portent des plumes d'ange

leurs pas endiablés raniment tous les yeux

le paradis est là.La coupole en louange

fait oublier le doute, l'espoir est aux cieux

 

cabaret, ton chanteur,triste et abandonné

vit couler une larme entre deux sourires

la lueur te recouvre, ton corps illuminé

que ton public acclame : il retrouve son rire !

 

cabaret je t'en prie, fait moi encor rêver

et attise ma vie, sort moi de la pénombre

surtout ne laisse pas mon rêve s'envoler

si dans mon coeur d'argile, tout demeure si sombre.

 

 

Malgré d'autres corrections il reste encore des erreurs, vous les voyez ?

il s'agit des erreurs de respect de règles.Elles sont trés importantes. en travaillant ainsi, on peu accéder facilement au sonnet mais patience. pour tout poète il demande 2 ans de pratique

A bientôt pour la suite

 

Christian Rabussier

 

 

 

 

 

Commenter cet article