Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
L'oiseau bleu

Les livres à lire

31 Janvier 2011, 19:56pm

Publié par christian rabussier

 

 

livres à lire0001 

 

Aujourd'hui je vous présente le site


http://www.mutilivres.net

 

qui vous permet de découvrir des livres introuvables dans certaines librairies.

Si vous souhaitez les acquérir. Rien de plus simple.

 

Le site vous accompagne dans les démarches, Alors à bientôt

 

Christian, Sophie

 

Voir les commentaires

Nolwenn Leroy : Tri Martolod live 2010

28 Janvier 2011, 21:32pm

Publié par christian rabussier

Voir les commentaires

Que le temps passe vite

25 Janvier 2011, 09:26am

Publié par christian rabussier

Que le temps passe vite

 

Depuis deux ans déjà

Tu t'es en volée

Rejoindre ton bien aimé

 

Tant de gens t'ont réclamé

Tu nous manques tellement

la vie semble si vide sans toi

Et si différente.

 

Depuis que tu nous as quitté

La nature n'est plus la même

 

les roses ne font que pleurer

La terre s'arrête de respirer

Les oiseaux de gazouiller

Les bleuets n'ont plus le même parfum

Les mots ne s'écrivent plus pareil.

 

Pourtant, une chose n'a pas changé....

 

Les jours, les heures et les semaines

Sans toi,

Continueront à défiler

En laissant à jamais

Une larme dans mon coeur.

 

Dédié à mamy

Qui fermait les yeux pour l'éternité

Pour rejoindre son bien-aimé

Depuis deux ans aujourd'hui

Ecrit par Sophie Rabussier

Tous droits réservés

2011

Voir les commentaires

Blagues sur les hommes

23 Janvier 2011, 16:01pm

Publié par christian rabussier

Aux États-Unis, en plein désert de l'Arizona. Un mec en décapotable 
s'arrête dans une station pour faire le plein. Le gars se fait servir 
et en profite pour aller pisser un coup. 
Il remonte dans la voiture, balance la monnaie au pompiste et lui dit 
de fermer la portière. 
Là-dessus il démarre en trombe en pulvérisant les graviers et lapoussière. 
Il roule comme ça pendant plusieurs centaines de mètres, jusqu'au 
moment ou il aperçoit le pompiste qui court derrière la voiture à une 
vitesse qui dépasse l'entendement. 
Le gars freine alors... et se fait dépasser par le pompiste au pas decourse 
Le gars se dit "c'est dingue, il court au moins à 150". Il décide 
d'accélérer, pour voir... 
Il double le pompiste, mais le pompiste le redouble alors qu'il est à 
200. Un peu vexé, il décide de le rattraper coûte que coûte (c'est 
bien ces longues lignes droites des highways des déserts US)... Et 
c'est là que son moteur passe à travers avant qu'il ait pu rattraper 
le pompiste une dernière fois. 
Contemplant le désastre de son moteur fumant, il voit alors le 
pompiste arriver en marchant, épuisé, crachant ses poumons... 
Le gars se dit: Si je le persuade d'utiliser son talent de sprinter 
pour moi, ma bagnole est remboursée au centuple" 
C'est alors qu'il dit au pompiste "Vous savez, je peux vous aiderénormément?..." 
Et le pompiste répond :"C'est gentil! J'ai coincé mes bretelles dans 
votre portière."

Voir les commentaires

Pierre de Ronsard : Adieu, cons rondelets... (1578)

20 Janvier 2011, 19:35pm

Publié par christian rabussier

 

 

Adieu, Cons rondelets, Corralines Fossettes,
L’Entretien de Nature et de tout l’univers;
Adieux, antre Velus, pleins de plaisirs divers,
Fontaines de Nectar, Marbrines Motelettes.


Ores 
(1), en votre lieu sont les fesses molettes,
Et les Culs blancs de chair, de tout Poil découverts ;
Les Culs plus que les Cons sont maintenant ouverts :
Les Mignons de la Cour y mettent leurs lancettes.


Le Roi ne m'aime point 
(2), pour être trop barbu ;
Il aime à semencer le champ qui n'est herbu ;
Et comme un vrai Castor, chevaucher le derrière ;


Lorsqu'il fout les Culs, qui sont Cons rétrécis
Il tient du naturel de ceux de Medecis, 
(3)
Et prenant le Devant, il imite son Père !



1578

(1) dorénavant

(2)  sous Henri III Ronsard perdit sa position de poète officiel au profit de Philippe Desportes

(3)  à l'époque on attribuait aux Médecis en particulier, et aux italiens en général, des tendances homosexuelles



in Oeuvres complètes, T. II, p.1231 (non imprimé du vivant de Ronsard)

 

Voir les commentaires

Poésie :La vie

17 Janvier 2011, 00:00am

Publié par christian rabussier

arbre

La vie

 

 

La vie, c’est un œuf qui vient d’éclore,


Elle est aussi belle que l’or,

Il faut en profiter jour après jour,

La mordre à pleines dents.

 

Toujours aller au devant,

Sans savoir ni pourquoi, ni comment,

Se lever le matin,

Sans se préoccuper du lendemain.

 

De quoi est fait demain,

On verra bien,

Tout comme le jour suivant,

On le saura en regardant droit devant.

 

Il faut faire confiance à son destin.

 

 

06.08.09

 

écrit par Sophie Rabussier
Tous droits réservés
2010 

 

Sophie est aussi auteure d'histoires pour enfants diffusées sur Flotteurs 91 FM Le mercredi à 8h15 et le samedi 8h30.

 

Vous pouvez aussi lire ces histoires sur son blog

 

Les petites histoires de Sophie 

 

Voir les commentaires

Sophie à la maison de retraite de Saint Sauveur en Puisaye (89)

14 Janvier 2011, 00:00am

Publié par christian rabussier

 

 

 

les petites histoires de sophie andruyes 032

 

 

 

Le 3 Février 2011,

 

Sophie Rabussier sera à partir de 15h30 à la maison de retraite de Saint Sauveur.

 

Deux ans après la disparition de sa grand-mère. Elle va lire aux résidents, des poèmes de son premier recueil   " Le Jardin de mon âme".

 

Mais aussi les poèmes de sa Grand-Mère.

 


Voir les commentaires

Le rêve : le promeneur des songes

13 Janvier 2011, 11:18am

Publié par christian rabussier

SUR LA ROUTE DU BONHEUR

Le promeneur des songes

C-est-bon-de-rever.jpg  



LE PROMENEUR DES SONGEs

 

 

Ferme les yeux, ne pense à rien.

Écoute le silence qui envahi ton corps,

Écoute venir l’oiseau bleu,

Il est là,

Il arrive dans le noir, une lueur d’espoir,

Dans le silence de la nuit.

 

Le voilà, ses grandes ailes mystérieuses,

Se déploient sans bruit.

Et jettent sur ton corps un e poudre d’or,

Réveillant ton âme dans ton corps endormi,

Bercé par le battement de ton cœur.

 

Sens tu ? Ton âme qui s’évapore de ton corps,

Inerte comme si tu étais mort.

 

Envole toi, avec l’oiseau bleu,

Promène toi, dans le pays des rêves.

Délaisse ton corps meurtri par tes blessures.

Délaisse ton corps rempli de doutes et de remords.

Promène toi, promeneur des songes.

L’oiseau bleu reviendra te chercher

 

Il réveillera ton corps et te rendra ton âme.

Nourrie de rêves et d’espoir

 

15-09-07

 

écrit par Christian Rabussier
Tous droit réservés
2010 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Fête de la musique : Auchan Clamecy

10 Janvier 2011, 14:27pm

Publié par christian rabussier

 

Souvenirs d'une expérience inoubliable partagée avec Sophie, et toute l'équipe d'Auchan Clamecy,

Bravo à tous.

Christian,Sophie

 

le 21 juin c'est sur le parking d'Auchan Clamecy qu'il faut être , Christine et Aurélie AGORA FIT vous feront danser sur des rythmes endiablés ,
séances de ZUMBA inoubliables , les winters joueront pour vous, Delphine et Fred bar snack chez moustache "
les meilleurs seront également là à votre service pour une petite collation ou juste un petit coup à partager entre amis ou avec votre famille , de la musique , de la danse , du chant, de la convivialité c'est tout ça la fête de la musique à Auchan Clamecy ....Faites Tourner......

 

Voir les commentaires

La nuit:érotisme: Poème Sophie

7 Janvier 2011, 08:19am

Publié par christian rabussier

 

 

La nuit


 

Tu me suis
dans la nuit
pas à pas, tu me veux dans ton lit
Soudain, tes douces mains me frôlent le dos
Et me procurent de petits sursauts
Me faisant perdre tous mes moyens
Tu me prends dans tes bras
Nous nous glissons lentement au fond des draps.
Me laissant entrer dans un monde
Où l'on rêverait rester.

Mes mains se posent sur ton dos
Mes doigts flottent comme un radeau sur l'eau
Nos âmes se laissent aller
Et laissent leurs rêves voguer.

Tu en redemandes, ne pouvant attendre ton tour
Tu veux en prendre, sans rien laisser,
Mais ton âme est très gourmande,
Elle veut tout dévorer.

Tu te laisses alors prendre au jeu,
Et tu deviens plus amoureux,
Ton corps s'abandonne,
Aux fantasmes les plus fous,
Que tu aimes plus que tout.

17.12.09

poème écrit par Sophie Rabussier

Tous droits réservés

2010

 

Poème tiré d'un prochain recueil "pour l'amour de Margot"

Voir les commentaires

1 2 > >>